L'autorité parentale : oui, vous avez le droit de poser des limites !

Vous voulez être un bon parent ? Oui bien sûr, la plupart d'entre nous le souhaite. Mais être parent est un difficile combat. Accompagner votre enfant dans sa construction de futur adulte est une tache ingrate. Il faudra supporter qu'il vous déteste à l'adolescence après vous avoir adulé enfant. Petit, il est simple de le combler, d'éviter les conflits ou de les faire taire assez rapidement. Vous pouvez céder sur beaucoup de choses sans que les conséquences ne soient trop insupportables. Mais à l'entrée dans l'adolescence, l'enfant ne vous pardonnera pas votre laxisme et reviendra à la charge pour rencontrer des limites.


Un parent doit être un mur contre lequel il peut se cogner sans que tout s'écroule. C'est comme ça que votre enfant se sécurise.C'est comme cela qu'il se structure. En s'opposant à votre modèle. Encore faut-il qu'il y ait un modèle !


Alors, apprenez à vous connaître en tant qu'adulte "éducateur". Qu'est-ce que vous considérez comme grave/pas grave ? bien/mal ? Quelle sont vos valeurs ? que pouvez- vous tolérer ou non ? Le parent doit s'en tenir à ce qu'il est capable de supporter par rapport à ses croyances. Vous devez sortir de la culpabilité de ne pas être le parent idéal ( c'est pas parce que l'on est divorcé par exemple, que l'on doit chercher à compenser "la blessure familiale" en autorisant tout ou en monnayant son amour).


Et dîtes-vous que poser des limites, dire non, ne veut pas dire : je ne t'aime pas. Ce n'est pas non plus être autoritaire, dictatorial. C'est au contraire un acte d'amour car vous n'attendez pas de gratification directe en retour. Et plus tard, votre enfant vous remerciera d'avoir été exigeant avec lui. Preuve de la confiance que vous lui avez accordé.


Notre rôle de parent c'est de poser un cadre "référence" avec des règles claires : tu vas à l'école, tu fais tes devoirs. Tu ne rentres pas bourré à la maison. Tu ne prends pas de risque avec la voiture et ne mets pas en danger tes copains si tu as l'intention de boire, fumer... à une soirée.


Un parent qui ne résiste aux provocations de son ado n'est pas fiable à ses yeux.

Voyez comme à l'école, les profs les plus respectés sont ceux qui font preuve d'autorité, tout en étant justes.

Oui, un équilibre est à trouver entre des règles à respecter, une constance dans ses règles, le tout dans un amour "inconditionnel".


L'autorité n'a rien à voir avec l'amour que vous portez à vos enfants.

Faîtes vous-confiance et ne mettez pas la barre trop haut !


Le parent parfait n'existe pas.


06.31.99.54.84

49, Boulevard Berthelot
Montpellier, 34000
France

©2020 by PSYCHOTHERAPIE INTERPERSONNELLE. Proudly created with Wix.com